Gabrielle Massat

C’est la lecture de Mystic River de Denis Lehanne, quand était adolescente, qui changea sans doute le destin de Gabrielle Massat. Jamais encore un livre n’avait réussi à lui donner une telle claque. Un vrai déclic : les pouvoirs de la fiction allaient donc jusque là ? C’est donc là qu’il lui fallait aller !

Elle qui noircissait déjà les pages de nombreux carnets décide donc de se mettre sérieusement au travail, et de consacrer l’essentiel de son temps libre à l’écriture, en marge de ses études. Pari gagné ! En 2015, elle remporte le concours d’écriture organisé par Black Moon-Hachette romans avec une dystopie remarquée, L’Enfant papillon. Elle s’attelle ensuite à l’écriture d’un roman noir époustouflant, Le Goût du rouge à lèvres de ma mère, publié aux Éditions du Masque en 2020.

Elle est représentée par Kalligram depuis 2019.

©Photo – Gilles Vidal